DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chili : les "33" retrouvent la liberté

Vous lisez:

Chili : les "33" retrouvent la liberté

Taille du texte Aa Aa

La boucle est définitivement bouclée. Le calvaire des 33 mineurs de San José a pris fin à précisément 21h50 (heure du Chili), 2h50 ce jeudi à Bruxelles, avec la libération de Luis Urzúa Iribarren, le dernier d’entre eux, considéré comme le capitaine de l‘équipe.

Après 69 jours coincés à plus de 600 mètres sous terre, le sauvetage épique retransmis par les télévisions du monde entier a donc été couronné de succès.

Luis Urzúa Iribarren, surnommé “don lucho”, topographe de 54 ans, dirigeait l‘équipe au moment de l‘éboulement qui a coincé ses hommes. Il a été accueilli par des salves d’applaudissements. Explosion de joie aussi dans le camp installé pour les proches des mineurs à quelques mètres de là.

Luis Urzúa Iribarren a été le dernier à regagner la surface, après ses 32 compagnons de galère. Après une étreinte avec le président chilien, l’hymne national a été entonné.

L’opération de sauvetage aura donc finalement duré 24 heures.. Et Comme les autres mineurs libérés, Luis Urzúa a été pris en charge par une équipe médicale avant de pouvoir retrouver ses proches, et notamment son fils.

Un événement qui restera gravé à jamais dans l’histoire de ce petit pays.

Tout un symbole aussi pour Luis Urzúa dont le père avait péri sous la dictature d’Augsto Pinochet.