DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Chili en liesse

Vous lisez:

Le Chili en liesse

Taille du texte Aa Aa

Après l’angoisse, l’attente et la délivrance, l’heure est à l’euphorie au Chili. Un raz de marée humain a littéralement submergé le camp de l’espoir dressé depuis deux mois par les familles des “33” au dessus de la mine de San José.

“C’est très émouvant, je suis très heureuse qu’ils soient tous sortis. Ils sont tous à nouveau libres. C’est une renaissance”, raconte une femme au bord des larmes.

C’est tout un pays qui laisse éclater sa joie.
La ferveur a gagné Copiapo. Cette ville voisine du site minier et d’habitude si paisible. L‘élan et la communion sont les mêmes du côté de Santiago, la capitale chilienne, située à 800 km de là.

“Pour moi c’est quelque chose de fabuleux, c’est un miracle de Dieu et je suis très heureux que ces “33” survivants soient sortis. Ils le méritent. Ces hommes sont des Héros”, dit un homme, lui aussi la voix chargée d‘émotion.

Quand la pression sera retombée, ces Héros vont devoir tenter de retrouver une vie normale.
70 jours sous terre, dans l’obscurité et puis d’un seul coup, la lumière et surtout la notoriété, ils vont devoir gérer. C’est sans doute le prochain défi qui attend les “33”.