DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour à la vie pour les mineurs chiliens

Vous lisez:

Retour à la vie pour les mineurs chiliens

Taille du texte Aa Aa

Bientôt le retour à une vie normale – ou presque – pour les trente-trois mineurs chiliens rescapés… Ils vont bien et les premiers d’entre eux devaient normalement quitter l’hopital ce jeudi soir.

Toujours équipés de leurs lunettes de soleil, les mineurs ont posé pour une photo souvenir avec le président Piñera, qui a fait de grandes promesses.

“Plus jamais nous ne permettrons que l’on travaille dans notre pays dans des conditions aussi
dangereuses et inhumaines que celles de la mine San José et d’autres endroits”.

Trois des mineurs ont subi une intervention chirurgicale sous anesthésie générale pour des problèmes d’infection dentaire. Un autre souffre de pneumonie mais devrait être rapidement guéri.

La presse chilienne parlait ce jeudi d’un “sauvetage parfait”, du “miracle du siècle”.

Un véritable vent de nationalisme a soufflé en tous cas sur toute l’opération Fénix, avec hymne national, déclarations patriotiques et bien-sûr l’omniprésence du président chilien sur le site de la mine San José.

A Copiapo, des milliers de personnes ont bruyamment fêté la fin du sauvetage des mineurs, sur la place principale de la ville, jusque tard dans la nuit.

Le camp “Espérance”, établi autour du conduit de sortie de la mine, a finalement commencé à être démonté, après le départ des familles des mineurs, qui avaient décidé d’attendre la sortie du 33e mineur pour quitter les lieux.