DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : l'Elysée fait débloquer les dépôts de carburants

Vous lisez:

France : l'Elysée fait débloquer les dépôts de carburants

Taille du texte Aa Aa

Dans le combat contre la réforme des retraites, c’est sans doute la mobilisation des salariés du secteur pétrolier qui pose le plus de problèmes au gouvernement français.
Pour éviter une pénurie d’essence et une vague de panique, l’Elysée a ordonné à la police de débloquer quatre dépôts de carburants. Mais entre-temps, des grévistes en ont assiégés d’autres, empêchant les camions-citernes d’entrer ou de sortir….
Pour l’heure, la plus grosse épine dans le pied du gouvernement, c’est l’arrêt des raffineries de la métropole. Les salariés des 12 raffineries, disséminées sur le territoire, sont tous en grève: une première depuis 1968. La situation risque donc d’empirer.
En attendant, Paris a autorisé les distributeurs de carburants à puiser dans les “stocks” , l‘équivalent de 10 à 12 jours de consommation.
Déjà des centaines de stations-essence, sur les 12.500 que compte l’hexagone ont dû fermer.
Autre conséquence directe : l’oléoduc, qui approvisionne les aéroports parisiens, a cessé de fonctionner. Orly dispose de 17 jours de stock et Roissy-Charles-de-Gaulle de deux ou trois jours…