DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU dénonce les viols et les meurtres commis par l'armée en RD Congo

Vous lisez:

L'ONU dénonce les viols et les meurtres commis par l'armée en RD Congo

Taille du texte Aa Aa

C’est la première fois que de telles accusations sont proférées par Margot Wallström.

L’envoyée spéciale des Nations Unies pour les violences sexuelles dans les conflits s’est rendue à plusieurs reprises dans ce pays où il y a eu des viols en série très récemment. Elle avait rencontré à ce titre de nombreuses victimes.

Margot Wallström a rendu compte de ces violences contre les civils et en particulier contre les femmes devant le Conseil de sécurité de l’Onu. Elle a dénoncé des “meurtres lâches contre l’intégrité corporelle des femmes notamment dans le territoire de Walikale dans le Nord-Kivu. Des meurtres symboles de la folie de tout un système hiérarchisé”. Margot Wallström exige une enquête du gouvernement de la RDC.

Elle se base sur des informations communiquées par les soldats de maintien de la paix de la Monusco.

En juillet et août dernier, jusqu‘à 500 personnes dont des femmes et des enfants avaient été violées par les Forces démocratiques de libération du Rwanda et des éléments Maï-Maï. Les mêmes populations ont également pu être brutalisées par certains militaires de la RD Congo.

Seule lueur d’espoir, l’arrestation par la Monusco il y a quelques jours de Sadoke Mayele, le lieutenant-colonel d’une milice accusée de viols et de torture.

Avec AFP et Reuters