DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Venezuela compte avoir sa centrale nucléaire, n'en déplaise aux Etats-unis

Vous lisez:

Le Venezuela compte avoir sa centrale nucléaire, n'en déplaise aux Etats-unis

Taille du texte Aa Aa

Le Venezuela s’apprête à construire sa permière centrale nucléaire avec l’aide de la Russie, et cela inquiète les Etats-Unis qui ont dit qu’ils allaient suivre “de très près” cette affaire.

L’accord a été conclu ce vendredi à Moscou par le président russe Dmitri Medvedev et son homologue vénézuélien, Hugo Chavez.

“Je tiens à souligner que nos intentions sont claires et transparentes”, a expliqué le dirigeant russe. Dmitri Medvedev se justifie : “nous tenons à ce que la République du Venezuela dispose d’une gamme complète en matière d‘énergie pour être ainsi indépendante sur le plan énergétique”.

Pour sa part, Hugo Chavez a rappelé les critiques essuyées lors des premiers accords de coopération avec la Russie : “je me souviens lorsque nos deux pays ont commencé à collaborer dans le domaine technique et militaire; il y avait urgence. Mais on entendait certaines voix qui disaient que la Russie était en train de nous donner des armes, et que cela allait nous servir pour attaquer d’autres pays, ou qu’on allait ainsi armer des mouvement terroristes, etc.”

En dépit des intentions pacifiques affichées par les présidents russe et vénézuélien, la construction de cette centrale atomique apparaît comme un pied-de-nez fait aux Occidentaux et singulièrement aux Américains, déjà bien à la peine avec les programmes nucléaires de la Corée du Nord et de l’Iran.