DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Premier week-end normal" pour les 33 mineurs chiliens sauvés de la mine

Vous lisez:

"Premier week-end normal" pour les 33 mineurs chiliens sauvés de la mine

Taille du texte Aa Aa

Trente et un des trente trois mineurs ont passé leur première nuit chez eux, après avoir reçu hier le feu pour quitter l’hôpital où ils étaient en observation à Copiapo.

A l’image de Florencio Avalos, le premier à être sorti de cet enfer souterrain de 69 jours, ils ont été reçus comme des héros lors de leur arrivée auprès des leurs.

Dario Segovia est lui aussi revenu au bercail dans une ambianse de fête. Il a été le 20ème mineur a retrouvé la lumière du jour.

Dernier mineur à sortir de terre, Luis Urzua, le boss, le chef des 33 a eu droit à tous les honneurs pour son retour auprès des siens.

Ce dimanche, ils pourraient tous se retrouver au “camp espoir” où les leurs ont entretenu la flamme près de cette mine de San José où ils ont véçu leur incroyable épopée. Une sorte de pelerinage si les psychologues le permettent afin de conjurer le sort et assister aussi à une messe.