DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Régulation des fonds spéculatifs : les européens font un grand pas


économie

Régulation des fonds spéculatifs : les européens font un grand pas

Après des mois de discussions entre Londres et Paris notamment, les européens ont fait mardi un grand pas vers une régulation des fonds spéculatifs, avec un accord au niveau des ministres des finances. L’accord accepte notamment ce que refusait la France jusqu’ici : la mise en place d’un “passeport” permettant la commercialisation des fonds dans toute l’Union européenne sans avoir à obtenir une autorisation dans chaque pays, en particulier quand ces fonds ou leurs gestionnaires
ne sont pas basés en Europe.
En revanche le débat sur la rigueur des sanctions pour indiscipline budgétaire a accouché d’un accord décevant pour certains : “ je suis un peu surpris que nous n’ayons pas eu le soutien à 100% de l’Allemagne concernant la discipline fiscale. Nous aurions pu aller un peu plus loin, a déclaré Anders Berg le ministre suédois des finances”.
La Commission européenne était favorable à des sanctions automatiques pour les Etats laxistes en matière budgétaire. Le compromis final prévoit plus d’automaticité qu’avant mais le mauvais élève disposera de six mois pour rectifier le tir entre le rappel à l’ordre et les sanctions.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Union européenne : s'accorder sur la discipline budgétaire