DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mona Tahawi

Vous lisez:

Mona Tahawi

Taille du texte Aa Aa

“J’aimerais remercier la Fondation Anna Lindh, pour ce prix, je le fais non seulement en mon nom, car j ‘aimerais partager ce prix avec tous les journalistes du monde arabe à travers la méditerranée, mais spécialement ceux du monde arabe où il est tellement difficile d‘être journaliste et où les problèmes sont majeurs surtout en ce moment où la liberté d expression constitue notre principale préoccupation . Il y a quelques semaines le blogeur Adel Abdel Imam, de Bahrein a été contraint au silence, ainsi que le blogeur syrien Teleb Mrouhi, le journaliste égyptien Ibrahim Issa, et le magazine Nichan du Maroc. ils ont tous été réduits au silence….je dédie ce prix à eux tous, et à tous les autres journalistes courageux et les blogeurs et tous les activistes du monde arabe, qui refusent le silence, ainsi qu‘à toute les féministes musulmanes, je le fais en tant que musulmane, femme, et féministe, à toutes les femmes musulmanes qui refusent le silence et cherchent à s’exprimer par elles mêmes”.