DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guillermo Fariñas : la ténacité incarnée

Vous lisez:

Guillermo Fariñas : la ténacité incarnée

Taille du texte Aa Aa

Sa dernière grève de la faim aura duré 135 jours. A 23 reprises, Guillermo Fariñas a cessé de s’alimenter pour réclamer la libération de prisonniers politiques ou défendre la liberté d’expression. A trois reprises il a fait de la prison.

Mais jamais la détermination de ce psychologue et cyberjournaliste de 48 ans n’a faibli. Le dissident cubain, qui a aussi toujours refusé les offres d’exil, est le troisième lauréat anti-castriste du Prix Sakharov. L’opposant Oswaldo Paya l’avait reçu du Parlement européen en 2002.

Et trois ans plus tard, c’est le mouvement des “Dames en blanc” qui avait été récompensé, ces épouses et proches de dissidents emprisonnés, qui manifestent chaque dimanche.

Guillermo Fariñas se dit aujourd’hui encore prêt à mettre sa vie en jeu pour obtenir des changements à Cuba.