DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres: Osborne défend son plan d'austérité

Vous lisez:

Londres: Osborne défend son plan d'austérité

Taille du texte Aa Aa

Un pari imprudent pour les travaillistes, une nécessité pour les conservateurs… Le plan d’austérité, le plus drastique de ces 40 dernières années, présenté ce mercredi par le gouvernement britannique, est l’objet d’une vague de reproches et de craintes.

En première ligne, le chancelier fantôme, critique du ministre des finances, le travailliste, Alan Jonhson:
“Je pense que cette approche radicale et dévastatrice risque d’endommager notre économie. Oui, nous devons faire baisser notre déficit mais nous devons le faire d’une manière sûre et fiable. On aurait dû s’assurer que l‘élan du secteur privé était suffisant, que la croissance économique était repartie. Et non pas compromettre ces perspectives en taillant trop vite et trop profondément. “

L’opposition travailliste affirme que les plus pauvres seront les plus durement touchés, alors que le ministre britannique des Finances, George Osborne, défend l‘équité de ses coupes budgétaires:

“J’ai dit que nous devions gérer avec fermeté les dettes de ce pays, héritées du dernier gouvernement travailliste. Et si nous ne prenons pas cette voie, ce pays court à sa ruine.”

Mercredi soir, des Britanniques, inquiets, ont manifesté à Londres.

Les coupes budgétaires vont entraîner la suppression de 490.000 emplois dans la fonction publique et indirectement, peut-être autant dans le secteur privé.

L’objectif de Londres est de réaliser environ 92 milliards d‘économies en moins de 5 ans. Tous les secteurs sont touchés, excepté le service national de santé (NHS).