DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colonies : construire plus vite avant un éventuel moratoire

Vous lisez:

Colonies : construire plus vite avant un éventuel moratoire

Taille du texte Aa Aa

Les pourparlers de paix au Proche-Orient n’ont enregistré aucun progrès ces derniers temps. Les Palestiniens exigent le gel de la colonisation. Or depuis la fin du moratoire, les colons ont mis les bouchées doubles pour construire en Cisjordanie, comme l’explique cette porte-parole de l’ONG Peace now : “Si demain le moratoire est étendu alors vous observerez un ralenti significatif dans les constructions mais si le moratoire n’est pas étendu, alors ils vont rapidement rattraper le retard provoqué par le moratoire de ces derniers mois”.

Selon l’ONG, près de 600 habitations seraient actuellement en cours de construction rapide en Cisjordanie. Ce qui provoque la colère des Palestiniens : “La colonisation est un acte unilatéral, c’est un acte agressif, un acte colonialiste. Quel est l’intérêt pour eux de construire des bâtiments alors que nous négocions actuellement pour l‘évacuation totale de ces colonies ? Donc il y a beaucoup de contradictions entre ce que dit Israël et ce que fait Israël”.

Mais Benjamin Netanyahu juge prématuré de prononcer l‘échec des pourparlers : “Le discours sur de nouvelles constructions dans les colonies est un faux obstacle aux pourparlers de paix. Les Palestiniens eux-même avouent que les constructions dans les colonies ne représentent qu’un petit pourcentage de la zone, et les nouveaux bâtiments sont négligeables sur la carte des colonies”.

Le chef du gouvernement israélien a posé ses conditions préalables à un nouveau moratoire : que les Palestiniens reconnaissent Israël en tant qu’Etat juif.