DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : Lyon reste l'épicentre de la tension entre casseurs et forces de l'ordre

Vous lisez:

France : Lyon reste l'épicentre de la tension entre casseurs et forces de l'ordre

Taille du texte Aa Aa

La place Bellecour en plein coeur de la seconde agglomération française a été bloquée une bonne partie de la journée d’hier. Les forces de police ayant isolé un groupe de jeunes identifiés par la préfecture comme des “casseurs”.

Une voiture a été retournée, du mobilier urbain a été dégradé et quelques vitrines ont été prises pour cibles par des pierres ainsi que des policiers.

Douze jeunes arrêtés mardi ont été condamnés hier soir à des peines de prison avec sursis et jusqu‘à trois mois ferme.

Au total, 36 personnes ont été interpellées hier portant à 265 leur nombre total depuis le début du mouvement le 12 octobre dernier.

Parallèlement, 300 sympathisants de la CGT ont manifesté dans le calme et sous très haute sécurité.

Ce vendredi, dernier jour avant les vacances de la Toussaint s’annonce lui aussi tendu. Près de la moitié des universités françaises ont voté la grève même si les cours sont maintenus.