DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ode à la diversité lors de la cérémonie des Prix Prince des Asturies

Vous lisez:

Ode à la diversité lors de la cérémonie des Prix Prince des Asturies

Taille du texte Aa Aa

C’est sous la présidence du prince Philippe de Bourbon et de la Reine Sofia que s’est déroulée la cérémonie de remise des Prix Prince des Asturies, les récompenses les plus prestigieuses en Espagne. Parmi les huit lauréats 2010 : l‘écrivain Amin Maalouf. Prix Goncourt en 1993, l’auteur franco-libanais, chrétien et arabe, a délivré un discours à l’image de ses livres : faisant l’apologie de la mixité culturelle pour mieux vivre ensemble.

“Aujourd’hui, l’honneur de la littérature, et notre honneur à tous, c’est de chercher à comprendre les complexités de notre époque, et d’imaginer des solutions pour que notre monde demeure vivable”, a déclaré le lauréat du Prix Prince des Asturies des Lettres.

L’américain Richard Serra a lui obtenu le prix Prince des Asturies des Arts. L’artiste contemporain est connu, principalement, pour ses sculptures monumentales en acier.

Deux sociologues de la post-modernité ont été récompensés dans la catégorie Communication et Humanités : le français Alain Touraine et le britannique Zygmunt Bauman.

Le prix de la Concorde est revenu à l’ONG espagnole Manos Unidas pour la lutte qu’elle mène contre la faim et la pauvreté en Afrique notamment.

Et puis dans la catégorie Sports, le prix Prince des Asturies est revenu à l‘équipe nationale de football espagnole. Une récompense que l’entraineur Vicente del Bosque a tenu à partager avec son prédecesseur Luis Aragones. Le capitaine Iker Casillas et quelques joueurs de la formation, championne du monde 2010, avaient fait le déplacement à Oviedo pour recevoir cette distinction et un hommage nourri du public.