DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas grand-chose de concret à attendre du Sommet du G20 finances à Séoul

Vous lisez:

Pas grand-chose de concret à attendre du Sommet du G20 finances à Séoul

Taille du texte Aa Aa

Que faut-il attendre de la réunion préparatoire au G20 de Séoul ? Pas grand-chose apparemment à l’issue de la rencontre des ministres des finances vendredi et samedi. Avec les banquiers centraux du G20 ils vont essayer de dégager un consensus sur la gestion des monnaies et des déséquilibres commerciaux. Malheureusement le communiqué final de Séoul devrait être très politiquement correct.
La suggestion américaine de réduire les déséquilibres des comptes courants en ramenant leur solde : déficit ou excédent à moins de 4% du Produit intérieur brut aura bien du mal à s’imposer face à l’opposition des pays émergents et des grandes puissances économiques exportatrices comme l’Allemagne et le Japon.
“Nous avons dit que nous étions dubitatifs sur l’imposition d’objectifs chiffrés, a expliqué le ministre japonais des finances Yoshihiko Noda. Mais quand on voit l‘évolution des déséquilibres, ce pourrait être une bonne idée”.
Cette initiative américaine sur les comptes courants rassemble contre elle les grands pays exportateurs alors que ceux dont les déficits commerciaux se creusent, sont en sa faveur.
Sécurité maximale en cette fin de semaine à Séoul alors que les manifestants anti-G20 sont bien présents aux abords de l’immeuble qui accueille cette réunion. .
Les chefs d’Etat et de gouvernement du G20 se sont donnés rendez-vous ici même à Séoul les 11 et 12 novembre prochain.
A priori, on ne voit pas aujourd’hui le signe que le communiqué à venir puisse nous jouer autre chose que les discours convenus et malheureusement habituels malheureusement.