DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré le vote de la réforme des retraites au Sénat français, la bataille se poursuit

Vous lisez:

Malgré le vote de la réforme des retraites au Sénat français, la bataille se poursuit

Taille du texte Aa Aa

La Chambre haute a adopté le texte controversé du gouvernement par 177 voix contre 153. L’Elysée avait imposé la procédure du vote unique pour raccourcir les débats. Un vote salué par le ministre du Travail Eric Woerth :

“Le vote de l’Assemblée Nationale, comme le vote du Sénat, a été obtenu après plus de 150 heures de débat donc un débat très détaillé. On est allé au fond des sujets, et cela nous permet de dire aujourd’hui que la démocratie parle”.

Ce n’est pas du tout l’avis de l’opposition de gauche qui dénonce un “coup de force” qui piétine “l’esprit et la lettre de la démocratie”.

Deux journées de mobilisation sont prévues par les syndicats le 28 octobre et 6 novembre. Et à la raffinerie bloquée de Grandpuits, on ne désarme pas : “Pour nous, la lutte continue. Ce n’est pas parce qu’une loi a été votée qu’elle sera appliquée, on va tout faire pour qu’elle ne le soit pas. D’autres lois ont été éludées comme ça donc on va continuer le combat jusqu‘à ce qu’elle soit enlevée et qu’on reparte sur des négociations ouvertes”.

Ces syndicalistes font référence au Contrat première embauche (CPE) dénoncé par la jeunesse et qui était devenue une loi mort-née en 2006.

Les syndicats de Grandpuits qui ont obtenu le soutien de la justice face aux réquisitions ordonnées par le gouvernement. Les juges ont suspendu la décision prise hier par le préfet en estimant qu’elle portait atteinte au droit de grève.