DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un accord historique sur la gouvernance du Fonds monétaire international

Vous lisez:

Un accord historique sur la gouvernance du Fonds monétaire international

Taille du texte Aa Aa

Les pays du G20 réunis en Corée du sud ont adopté une réforme du FMI qui rééquilibre les droits de vote en faveur des pays émergents.

Ainsi, L’Europe abandonne deux des 9 sièges qu’elle occupait sur les 24 du conseil d’administration. Les quatre plus grosses économies émergentes, Brésil, Russie, Inde et Chine, sont désormais parmi les dix principaux actionnaires du fonds, dirigé par le français Dominique Strauss-Kahn.

C’est la plus importante réforme du FMI depuis sa création en 1944 pour garantir la stabilité du système monétaire international.Par ailleurs,l’institution a obtenu un engagement des pays émergents à éviter de pratiquer des dévaluations compétitives. Un engagement très général et seulement formel qui pourrait affecter le dollar.

Les Etats-Unis souhaitaient que les Etats s’engagent à maintenir les fluctuations de leurs monnaies dans des limites définies, ce à quoi la Chine en particulier est opposée.