DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : Dilma Roussef distance son adversaire


Brésil

Brésil : Dilma Roussef distance son adversaire

En perte de vitesse dans les sondages, le candidat conservateur à la présidentielle brésilienne redouble d’efforts pour séduire les électeurs. José Serra tient notamment à faire taire les rumeurs sur une éventuelle privatisation de Petrobras, le groupe pétrolier national. “Je défends Petrobras en tant qu’institution publique qui devrait servir le peuple brésilien et ne devrait pas servir de place au népotisme ou comme instrument de commerce”, explique Jose Serra qui affrontera la dauphine du président sortant lors du second tour le 31 octobre.

Dilma Roussef est créditée de dix points de plus sur son adversaire dans les sondages. Pour satisfaire l‘électorat catholique, la candidate du parti des Travailleurs a notamment dû promettre qu’elle ne légaliserait pas l’avortement et n’autoriserait pas le mariage gay.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Haïti : le choléra fait plus de 250 morts