DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : Terzigno refuse toujours une seconde décharge

Vous lisez:

Italie : Terzigno refuse toujours une seconde décharge

Taille du texte Aa Aa

La ville de Naples croule plus que jamais sous les ordures et outre de très vives tensions, le dossier est désormais une affaire d’Etat. Le gouvernement italien, qui a proposé de l’argent pour venir à bout de la crise, envisage d’ouvrir une deuxième décharge mais les habitants de Naples et de Terzigno ne veulent pas en entendre parler.

Hier ils étaient plusieurs milliers à manifester leur ras-le-bol.

“On s’en fout de l’argent, explique le maire de Terzigno. Il s’agit de la santé de notre population ! Il n’y aura pas d’autre décharge, je déclare la guerre” !

La protection civile italienne a bien proposé un compromis prévoyant le gel de l’ouverture de la décharge. Réponse négative des élus locaux qui veulent l’annulation pure et simple du projet.

Silvio Berlusconi, lui, a proposé 14 millions d’euros de dédommagement afin de calmer les esprits mais rien n’y a fait. Une nouvelle nuit d’affrontements a eu lieu entre jeunes riverains et police. Trois jeunes ont été arrêtés ce matin pour l’attaque d’une patrouille.