DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël dénonce les attaques politiques du Vatican

Vous lisez:

Israël dénonce les attaques politiques du Vatican

Taille du texte Aa Aa

Le synode pour le Moyen Orient a demandé samedi la fin de l’occupation des territoires arabes estimant que l’Etat hébreu ne peut s’appuyer sur le concept de “Terre promise“ou encore ce lui de “peuple élu”.

“Cela n’a jamais été l’intention du gouvernement d’utiliser les écritures pour se justifier, souligne le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor. Nous avons envie de répondre ‘que celui qui n’a jamais pêché jette la première pierre’”.

“Le terme ‘peuple élu’ est utilisé pour définir nos préjudices. Cela n’a rien à voir avec les colonies d’Israël”, ajoute Rabbi Menachem Fruman.

Après deux semaines de travaux, les archevêques ont conclu que l’Etat hébreu ne pouvait s’appuyer sur ces fondements religieux pour justifier l’expatriation de nombreux Palestiniens.

Le gouvernement israélien estime pour sa part que le synode est devenu une tribune pour des attaques politiques contre Israël.