DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'épidémie de choléra reste stoppée aux portes de la capitale haïtienne

Vous lisez:

L'épidémie de choléra reste stoppée aux portes de la capitale haïtienne

Taille du texte Aa Aa

Le nombre d’hospitalisations pour cause de choléra semble se stabiliser en Haïti. Mais la crainte d’une propagation de l‘épidémie dans toute l‘île persiste. Deux morts ont été enregistrés dans un village proche de Port-au-Prince, et cinq cas de choléra sont confirmés dans la capitale. Dans le nord, les hôpitaux sont bondés. “Nous sommes débordés, témoigne un médecin-chef, mais nous devons continuer d’accepter de recevoir les malades”.

En tout, le choléra a déjà tué 253 personnes, essentiellement dans le nord et le centre de Haïti. Dans les zones rurales touchées, les hôpitaux manquent de moyens et de places, et l’hygiène y est très sommaire. Les établissements hospitaliers ne peuvent pas accueillir toutes les personnes suspectées d’avoir contracté la maladie. Le choléra, qui n‘était plus apparu depuis un siècle en Haïti, est dû à la mauvaise qualité de l’eau potable dans le pays. Le pire scénario serait que l‘épidémie se répande dans les camps de réfugiés établis après le terrible séisme du 12 janvier dernier. Plus d’un million de personnes vivent dans ces camps.