DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe aide la Grèce à lutter contre l'immigration clandestine

Vous lisez:

L'Europe aide la Grèce à lutter contre l'immigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

La Grèce est confrontée à un afflux sans précédent de migrants clandestins. Plus des 3/4 des quelque 41 000 clandestins, interceptés aux frontières de l’Union au cours des six premiers mois de l’année, sont entrés par la Grèce. La plupart en provenance de Turquie. Face à cette situation jugée alarmante, l’Europe a accepté de déployer ses patrouilles de surveillance aux frontières.

“C’est la première fois qu’un Etat membre, la Grèce, demande à l’Europe le soutien des équipes frontalières d’intervention rapide. Elles interviendront, dans le cas présent, à la frontière terrestre gréco-turque”, a réagi Michele Cercone, porte-parole de la Commission européenne.

Cette semaine, l’ONU avait appelé les pays de l’Union à faire plus pour alléger le fardeau de l’immigration qui pèse sur la Grèce. En 2008, 50% des migrants illégaux interceptés sur le territoire européen avaient été arrêtés en Grèce. Un chiffre qui est monté à 90% cette année. Des règlements plus stricts en Espagne, en Italie ou à Malte ont incité de nombreux clandestins à se reporter vers la Grèce.