DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie attaque Google en justice

Vous lisez:

L'Italie attaque Google en justice

Taille du texte Aa Aa

Le malaise créé par les dérives du service de cartographie de Google s’amplifie. Et l’Italie, après l’Espagne, traîne le géant américain du réseau internet en justice. L’agence italienne de protection des données personnelles exige que les habitants des quartiers photographiés par les voitures de Google soient désormais tous informés du passage de ces véhicules.

“Ce qui est extrêmement inquiétant, estime Daniel Hamilton, de l’organisation britannique Big Brother Watch, c’est que l’opération Street View consistait à prendre des photographies des rues pour aider les gens à mieux se repérer. Maintenant, on découvre que cette technologie a permis de récolter des adresses e-mail, des mots de passe et des numéros de cartes de crédit. Où va-ton ?”. Google a reconnu les faits, et parle d’une erreur d’ordre technique. Mais les citoyens sont fâchés. “Il semble qu’il n’y a plus de vie privée, réagit une Britannique. Il n’y a plus rien qu’on peut encore garder secret !”

Ce sont les réseaux Wi-Fi non sécurisés qui ont été en quelque sorte “cambriolés” par Google. Les autorités d’une trentaine de pays, dont la France, mènent leur propre enquête. L’Italie et l’Espagne menacent l’entreprise américaine de fortes amendes.