DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wikileaks : Londres veut enquêter

Vous lisez:

Wikileaks : Londres veut enquêter

Taille du texte Aa Aa

Le vice-premier ministre britannique veut qu’une enquête soit ouverte sur les éventuelles exactions des troupes de la coalition en Irak.

Les révélations de Wikileaks semblent accablantes. Selon les quelques 400.000 documents publiés sur ce site internet, plus de 109.000 Irakiens dont 63% de civils ont été tués durant le conflit. Les documents en question sont des rapports rédigés par de simples soldats sur place. Les Etats-Unis sont particulièrement visés mais la Grande-Bretagne n’est pas épargnée.

Le leader libéral Nick Clegg envisage donc d’ouvrir une enquête sur le comportement des troupes britanniques soupçonnées de crimes de guerre.

Pas question en revanche de dicter la conduite à suivre à Washington. Fervent opposant à la guerre en Irak, Nick Clegg ne peut plus critiquer l’allié de l’Angleterre de la même façon qu’il le faisait lorsqu’il était dans l’opposition.