DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : arrestations et censure à l'approche des élections législatives

Vous lisez:

Egypte : arrestations et censure à l'approche des élections législatives

Taille du texte Aa Aa

Arrestations, restrictions et censure en Egypte, à quelques semaines des élections législatives.
Quelques 70 membres des Frères musulmans, première force d’opposition dans le pays ont été arrêtés ce mardi alors qu’ils collaient des affiches électorales. Ces arrestations ne sont pas les premières, tout comme les mesures controversées prises dans le secteur des médias.

Le parti d’opposition Wafd a ainsi menacé de boycotter les élections après avoir annoncé ce mardi que la télévision publique refusait de diffuser ses publicités électorales. La semaine dernière, le gouvernement a fait suspendre chaînes de télévisions satellitaires officiellement pour avoir fait l’apologie de la violence, et entre autres, de la haine raciale.

“La liberté d’opinion et la liberté d’expression sont au centre d’un des derniers bras de fer entre, d’une part, l’opposition et les organisations de la société civile et, d’autre part le gouvernement”, souligne Mohamed Elhamy, le correspondant d’Euronews au Caire. Un conflit qui s’amplifie à l’approche des élections législatives et qui soulève de nombreuses questions sur l‘évolution de la démocratie en Egypte.