DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord politique décisif au Portugal pour un budget 2011 de sacrifices

Vous lisez:

Accord politique décisif au Portugal pour un budget 2011 de sacrifices

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement socialiste minoritaire portugais et l’opposition de centre-droit sont finalement parvenus à s’entendre.

Ce budget de rigueur prévoit notamment une augmentation de 2 points de la TVA qui va passer à 23%, l’un des taux les plus hauts en Europe. Une augmentation des impôts sur le revenus et une suspension de tous les grands projets et travaux publics comme les lignes TGV sont également actés.

“L’accord que nous avons signé est un accord qui confirme l’objectif fixé d’un déficit de 4,6% du PIB en 2011. Et cela nous met au défi d’adopter des mesures additionnelles pour faire face à la perte de 500 millons d’euros sur le budget prévu”, explique Fernando Teixeira dos Santos, le ministre portugais des Finances.

Le déficit 2010 est évalué à 7,3% du PIB après plus de 9% l’an dernier.

Après des semaines d’incertitude et une rupture temporaire des négociations qui a fait craindre une crise financière et politique, Pedro Passos Coelho le leader du Parti social-démocrate s’est engagé à l’abstention de son parti.

Abstention lors du vote en première lecture du projet de loi de finances présenté mercredi prochain par le premier ministre José Socrates.

Soumis à la pression de Bruxelles et des marchés financiers, Lisbonne espère éloigner le spectre d’une crise à la grecque avec l’intervention du FMI et de l’Union européenne.