DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Choléra : des Haïtiens accusent les casques bleus

Vous lisez:

Choléra : des Haïtiens accusent les casques bleus

Taille du texte Aa Aa

Alors que l‘épidémie de choléra a déjà fait plus de 330 morts en Haïti, plusieurs centaines de manifestants ont réclamé ce samedi le départ des casques bleus

Selon eux, les soldats népalais de la MINUSTAH sont responsable de l‘épidémie car cette dernière sévit dans leur pays d’origine. Le mouvement de protestation s’est toutefois déroulé sans incident.

“Nous demandons des explications claires quand à la source de provenance et de propagation de cette épidémie de choléra. Et s’il le faut, déplacer ou évacuer, la base népalaise”, explique ce manifestant.

La MINUSTAH a multiplié les interventions afin de couper court aux rumeurs et elle a nié toute responsabilité dans la propagation du choléra.

Déployée en Haïti depuis 2004, les casques bleus participent à la reconstruction du pays meurtri par un terrible séisme qui a fait 300 000 morts le 12 janvier dernier. Ils doivent aussi remettre de l’ordre en vue d‘élections cruciales prévues le 28 novembre prochain.