DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silvio Berlusconi à nouveau dans l'oeil du cyclone pour des affaires de moeurs

Vous lisez:

Silvio Berlusconi à nouveau dans l'oeil du cyclone pour des affaires de moeurs

Taille du texte Aa Aa

Le président du Conseil a balayé les affirmations d’une partie de la presse transalpine selon lesquelles une jeune fille mineure aurait participé à des soirées organisées dans sa villa milanaise.

Il s’agirait d’une marocaine de 17 ans prénommé Ruby. Cette dernière aurait fait ses déclarations à la justice italienne après avoir été arrêtée pour des accusations de vol. Un employé de la présidence du Conseil aurait téléphoné pour la faire libérer.

Interrogé à ce sujet lors d’une conférence de presse sur la crise des ordures à Naples, Silvio Berlusconi a vivement répondu :

“Je suis une personne de coeur et j’aide toujours quelqu’un qui a besoin d’aide. Je suis ici pour parler des vraies saletés. Les saletés de la presse, je vous les laisse”.

Pier Luigi Bersani, le chef de l’opposition de gauche s’est emparé de l’affaire pour dénoncer l’attitude du chef du gouvernement alors que l’Italie est déjà confrontée à la crise des ordures à Naples et à la crise économique.

“Je renouvelle mon appel : retournez chez vous. Finissons-en et voyons si il y a quelqu’un d’autre car notre pays a beaucoup de problèmes et des problèmes sérieux”.

La vie privée de Silvio Berlusconi a déjà défrayé la chronique l’an dernier avec toutes une série de scandales qui ont poussé sa seconde épouse a demandé le divorce.

Des frasques qui pèsent aussi sur un climat politique tendu et qui ravivent les rumeurs sur d‘éventuelles élections anticipées.