DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire


Côte d'Ivoire

Présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire

Le scrutin d’aujourd’hui doit clore une longue crise politico-militaire marquée notamment par un putsch manqué en 2002 et six reports d‘élections depuis 2005. Le pays est en paix précaire depuis 2007 après une guerre civile entre les rebelles au nord et un sud loyaliste.

C’est “le jour de vérité” selon la presse locale. En particulier pour Laurent Gbagbo. Le président sortant dit craindre des violences pendant les opérations de vote mais surtout lors de l’annonce des résultats.

Il aura face à lui 14 candidats dont l’ex-chef d’Etat Henri Konan Bédié, et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara.

Il y aura également une candidate, une première historique dans ce pays. Jacqueline Oble, une avocate et ancien ministre de la justice qui est considérée comme un symbole par de nombreuses femmes ivoiriennes.

La communauté internationale suit de près cette élection. L’Onu et les troupes françaises apportant leur appui pour sécuriser le vote.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Obama jette toutes ses forces dans la campagne électorale