DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les îles Kouriles sujet de tension entre le Japon et la Russie

Vous lisez:

Les îles Kouriles sujet de tension entre le Japon et la Russie

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois, un président russe s’est rendu sur ces îles tant convoitées. Dmitri Medvedev, qui doit se rendre dans quelques semaines au Japon, n’a pas entendu le message du gouvernement japonais et ne comprend pas son mécontentement. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale et la conquête soviétique, le statut des Kouriles n’est pourtant pas réglé.

En 2009, la diète japonaise a même affirmé sa souveraineté sur quatre îles de l’archipel.

Le Premier ministre japonais Naoto Kan l’a rappelé: “La position du Japon est que les quatre îles des Territoires du nord font partie du territoire japonais, que le président russe ait décidé de visiter ce territoire est donc regrettable.”

Officiellement l’ensemble de l’archipel des Kouriles fait aujourd’hui partie de la Fédération de Russie. Mais il est vrai que le traité de San Francisco de 1951, par lequel le Japon renonçait à ses droits sur les Kouriles, ne précise pas quelles îles exactement comprend la dénomination d‘îles Kouriles et qu’il n’a pas été contresigné par l’URSS.

Pour la Russie, ce territoire est stratégique, il lui permet notamment un accès libre et permanent à l’océan Pacifique.

En 2005, le Parlement européen a adopté une résolution appelant la Russie à restituer au Japon “les Territoires du Nord”.