DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Archipel des Kouriles: acte II

Vous lisez:

Archipel des Kouriles: acte II

Taille du texte Aa Aa

Après des échanges “d’amabilités” diplomatiques entre Tokyo et Moscou, la colère des Japonais persistent au lendemain de la visite du président russe sur l‘Île de Kunashir. Le gouvernement japonais a rappelé son ambassadeur à Moscou. Kunashir est l’une des quatre îles que se disputent le Japon et la Russie depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Offensif, Tokyo a déclaré par la voix de son porte-parole:
“Nous devons penser à quelles mesures pourraient être efficaces contre ce type d’action. Cependant, je ne crois pas que ce problème n’a qu’une solution.”

L’an dernier, le Japon a déclaré sa souveraineté sur les quatre îles disputées.

Mais pour la Russie, le statut des Îles Kouriles du sud est clair, c’est un territoire russe.

En 2005, le parlement européen avait cependant officiellement demander à Moscou de restituer ce que les Japonais appellent les Territoires du Nord.

Ce différend empêche depuis 65 ans la signature d’un traité de paix entre les deux pays.

Malgré cette nouvelle crise diplomatique, causée par la première visite d’un président russe aux Kouriles, Tokyo et moscou devraient maintenir leurs entretiens bilatéraux au sommet de l’APEC mi-novembre.