DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cuba va libérer son plus ancien prisonnier politique

Vous lisez:

Cuba va libérer son plus ancien prisonnier politique

Taille du texte Aa Aa

Condamné en 1985 à 30 ans de réclusion pour “espionnage” et “atteinte à la sécurité de l’Etat”, Adrian Alvarez sera prochainement expulsé vers l’Espagne avec six membres de sa famille. L’Eglise catholique cubaine, médiateur dans ce dossier, a annoncé cette libération ainsi que celle de deux autres détenus.

Pour le père d’Adrian Alvarez, qui porte le même nom, la nouvelle est difficile à croire:

“En septembre, il devait sortir et regardez, il ne s’est rien passé. En août, on avait aussi annoncé sa libération, puis rien. Aujourd’hui, ils me font cette joie. Vous ne pouvez pas imaginer ce que je ressens. On m’a appelé sept fois aujourd’hui pour le confirmer.”

Adrian Alvarez ne fait pourtant pas partie du “groupe des 75” arrêtés en mars 2003 qui aurait dû bénéficier de l’accord de libération conclu en juillet entre le gouvernement espagnol, l’Eglise cubaine et La Havane.

A ce jour, 13 hommes du “groupe des 75” sont encore derrière les barreaux et refusent de devoir quitter Cuba en échange de leur libération.

Depuis juillet, 39 prisonniers ont cependant accepté le marché et ont été accueillis avec leur famille en Espagne.