DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections de mi-mandat : la fin de l'Obama-mania ?


Etats-Unis

Elections de mi-mandat : la fin de l'Obama-mania ?

Les électeurs renouvellent depuis quelques heures leurs députés et sénateurs aux Etats-Unis. Les bureaux de vote ont ouvert ce mardi matin, les derniers, sur la côte ouest, fermeront tard ce soir dans la nuit.

Christine O’Donnell est l’une des candidates qui fait peur à Barack Obama. Elle et ses collègues républicains risquent fort d’entamer sérieusement la majorité démocrate au Sénat.

John Boehner, autre républicain, est lui en piste pour l’un des sièges de l’Ohio à la chambre des Représentants. Pour la Chambre basse les sondages, prédisent carrément un changement de majorité en faveur des républicains.

Pour le candidat au Sénat Joe Sestak, démocrate de Pennsylvanie, comme pour Joe Biden, vice-président, et les autres démocrates, la tâche est ardue car il faut convaincre les Américains de continuer à croire au changement… L’Obama-mania n’a plus le vent en poupe, face à une économie et des créations d’emplois qui ne redémarrent pas assez vite.

Les Obama ont bien tenté de motiver leurs troupes jusqu’au dernier moment mais aujourd’hui ce sont les républicains qui se frottent les mains… Jamais ils n’auraient pensé pouvoir être si vite à nouveau en position de force.

Valerie Zabriskie, envoyée spéciale aux USA :
“Ce 2 novembre, les électeurs décident de qui va siéger au capitole de Washington, siège du congrès américain. Mais avec le chômage et la crise économique au coeur des préoccupations, beaucoup disent que le président Obama va se retrouver face à un parlement tout différent, un parlement tourné vers la droite”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le kamikaze d'Istanbul a bien appartenu au PKK