DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un colis suspect dans le courrier de la chancellerie allemande

Vous lisez:

Un colis suspect dans le courrier de la chancellerie allemande

Taille du texte Aa Aa

Des artificiers sont en train d’analyser le paquet pour déterminer s’il contient des explosifs. Selon plusieurs médias allemands, ce colis piégé était adressé à Angela Merkel et donnait comme adresse d’envoi celle du ministère grec de l’Economie.

Cinq bombes ont par ailleurs été découvertes par la police grecque, ce mardi dans des ambassades.
L’une de ces bombes a explosé à l’ambassade de Suisse, dans le centre d’Athènes. Egalement visées, la Bulgarie, l’Allemagne, le Chili et la Russie, mais là, les colis suspects ont pu être neutralisés à temps.

Le gouvernement grec a condamné avec la plus grande fermeté ces actions visant à terroriser.
Il a aussi salué la réactivité des policiers qui a dès hier donné lieu à l’arrestation de deux suspects.

Il s’agit de deux jeunes Grecs âgés de 22 et 24 ans, dont l’un était recherché pour activisme anarchiste. Ils ont été déférés cet après-midi devant le procureur.

Les jeunes-gens avaient été appréhendés hier après qu’un colis piégé a explosé au siège d’une société de courrier à Athènes. Les artificiers de la police avaient également désamorcé deux bombes dissimulées dans des paquets, dont l’un était destiné au président français Nicolas Sarkozy.