DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Al-Qaïda en Irak accentue sa pression

Vous lisez:

Al-Qaïda en Irak accentue sa pression

Taille du texte Aa Aa

64 morts, et plus de 360 blessés, c’est le dernier bilan de la série d’attaques qui a ravagé mardi soir la capitale irakienne. Pas moins de onze voitures piégées ont explosé de manière coordonnée dans des quartiers chiites de Bagdad, des attaques qui portent la marque d’Al-Qaïda en Irak.

L’organisation terroriste accentue sa pression alors que le pays est paralysé politiquement. Depuis les dernières élections, il y a huit mois, les partis irakiens ne parviennent pas à s’entendre sur la formation d’un nouveau gouvernement. Le Premier ministre sortant, Nouri Al-Maliki de confession chiite est apparu aux côtés des blessés.

Dans le même temps, la branche irakienne d’Al-Qaïda a proféré de nouvelles menaces contre les chrétiens d’Irak, les qualifiant de “cibles légitimes pour les moujahidine”, dans un communiqué publié sur internet. L’organisation a revendiqué l’attaque dimanche de la cathédrale syriaque catholique de Bagdad, qui a fait 53 morts dont 46 fidèles.

Cibles d’attaques depuis l’invasion américaine en Irak, la communauté chrétienne de Bagdad représente aujourd’hui 150 000 personnes, contre 450 000 il y a sept ans.