DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Privé de ses missiles russes, Ahmadinejad s'enflamme

Vous lisez:

Privé de ses missiles russes, Ahmadinejad s'enflamme

Taille du texte Aa Aa

La Russie a “vendu” l’Iran aux Etats-Unis.

Plus d’un mois après l’annulation d’un contrat de livraison de missile sol-air S-300, le président iranien s’est fendu d’une diatribe contre la Russie, lors d’un discours en province, devant une foule nombreuse.

Une première réaction dans la ligne droite de Khomeiny: la Russie serait sous l’influence de Satan, comprendre les Etats-Unis. Il considère aussi que le contrat est toujours valide et fera valoir ses droits sur les pertes subies assorties d’amendes pour rupture illégale et unilatérale de contrat.

Dmitri Medvedev a prévu de rembourser l’acompte versé par l’Iran, mais sans aller plus loin.

Conclu en 2007, le contrat de livraison de S-300 à l’Iran engageait la Russie à fournir cinq unités complètes de cette arme pour environ 800 millions de dollars.

C’est le 22 septembre dernier que le Kremlin a interdit le transfert à l’Iran de missiles, avions de combat ou autres en application des sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l’Onu.