DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux ennemis politiques au second tour de la présidentielle ivoirienne

Vous lisez:

Deux ennemis politiques au second tour de la présidentielle ivoirienne

Taille du texte Aa Aa

Avec 38,3% des suffrages, le président sortant Laurent Gbagbo est arrivé en tête du premier tour de dimanche, devant l’ex-Premier ministre Alassane Ouattara.
C’est donc un duel inédit qui se profile pour le second tour de cette élection historique qui devrait avoir lieu le 28 novembre prochain.

L’ancien chef d’Etat, Henri Konan Bédié, est arrivé en troisième place selon la commission électorale indépendante.
Mais il n’accepte pas ses résultats.

C’est par la voix du porte-parole de son parti,le PDCI, qu’il dénonce des irrégularités:
“Le PDCI-RDA doute de la crédibilité des résultats proclamés. Le PDCI-RDA exige l’arrêt de la proclamation des résultats et le recomptage des bulletins de vote.”

Cette élection présidentielle repoussée à six reprises depuis 2005, doit normalement permettre aux Ivoiriens de tourner la page d’une décennie de troubles politico-militaires.

Et pour le conseil de sécurité de l’ONU, les irrégularités ont été “mineures”, d’autant plus que la participation a été “remarquable”: 80% des 5,7 millions d‘électeurs se sont déplacés. Tout s’est déroulé dans le calme.