DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président français aux petits soins pour son homologue chinois

Vous lisez:

Le président français aux petits soins pour son homologue chinois

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français a tout prévu pour que rien ne vienne contrarier le président chinois durant sa visite d’Etat. Le président Nicolas Sarkozy lui-même, et son épouse, ont accueilli Hu Jintao et sa femme à leur arrivée à l’aéroport d’Orly. Et le dirigeant chinois a eu le droit aux honneurs militaires.

Il s’agit de faire oublier notamment la brouille entre les deux pays, après les manifestations sur le passage de la flamme olympique en 2008 à Paris. Des contrats pesant plusieurs milliards d’euros sont en jeu. Airbus espère vendre à la compagnie China Southern Airlines 36 avions pour plus de 2,5 milliards d’euros.

Dans le nucléaire civil, Areva compte fournir pour 3 milliards d’euros d’uranium à une entreprise d‘électricité chinoise. Mais dans tout ça, que devient le pays de la défense des droits de l’Homme ? questionnent plusieurs ONG. Reporters sans Frontières a organisé un rassemblement ce jeudi à Paris pour réclamer la libération du dissident chinois Liu Xiaobao, prix Nobel de la paix cette année.