DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand oral de Droits de l'Homme pour les Etats-Unis devant l'ONU

Vous lisez:

Grand oral de Droits de l'Homme pour les Etats-Unis devant l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU est en ce moment réuni à Genève et examine la situation dans chacun des états membres; Aujourd’hui c‘était au tour des Etats-Unis d‘être passés au crible.

Les délégations cubaine et iranienne n’ont pas manqué cette belle occasion de s’en prendre à leur ennemi juré… Cuba demandant notamment à Washington la fin du blocus, un “génocide” selon La Havane.

Les Etats-Unis ont reconnu, tout de même, n‘être pas satisfaits de la situation chez eux :

“La Déclaration d’Indépendance, la constitution, la Déclaration des Droits de notre pays ne sont pas seulement des mots écrits sur un parchemin vieillissant. Ils sont la fondation de la liberté et de la justice dans notre pays, et une lumière qui guide tous ceux qui cherchent la justice, l‘égalité et la dignité dans le monde. C’est avec fierté dans nos accomplissements que nous prenons part à l’examen périodique des Droits de l’Homme voulu par l’ONU, et avec honnêteté face aux défis permanents, avec, enfin, l’engagement à utiliser le système international pour élever et faire avancer la protection des Droits de l’Homme chez nous et à l‘étranger”.

Les critiques sont aussi venues de pays amis des Etats-Unis, comme la Grande-Bretagne et l’Australie, qui ont demandé aux USA un moratoire ou l’abolition de la peine de mort.

La France, elle, s’est félicitée de l’engagement américain de fermer la prison de Guatanamo, mais elle souhaite que la promesse de Barack Obama soit à présent honorée.