DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'extrême-droite russe mobilise plus que d'habitude pour la fête de l'Unité du peuple

Vous lisez:

L'extrême-droite russe mobilise plus que d'habitude pour la fête de l'Unité du peuple

Taille du texte Aa Aa

La fête de l’Unité du peuple porte mal son nom en Russie. C’est chacun de leur côté, et avec une attitude vindicative, que plusieurs mouvements ont défilé jeudi dans Moscou. Les groupes russes d’extrême-droite, ouvertement antisémites et xénophobes, ont le plus mobilisé. Au moins 5.000 manifestants, dont de nombreux jeunes, ont scandé des slogans comme “l’Europe aux blancs” dans les rues.

Ailleurs dans la capitale russe, ce sont les jeunesses favorables au Kremlin qui ont organisé une marche le long de la Moskova. 15.000 militants ont jeté symboliquement à terre les portraits de personnalités hostiles au pouvoir. La fête de l’Unité du peuple, instaurée en 2005 par Vladimir Poutine, alors président, était censée cimenter l’identité nationale en Russie. La journée du 4 novembre commémore en fait la libération de Moscou, occupée par l’armée polonaise, en 1612.

Mais l’objectif d’unité semble raté: à peine 10% des Russes connaissent les origines de cette fête, et peu se sentent concernés.