DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Menace d'ouragan sur Haïti

Vous lisez:

Menace d'ouragan sur Haïti

Taille du texte Aa Aa

La tempête tropicale Tomas devait atteindre ce matin l‘île caribéenne ravagée par un séisme en janvier dernier et frappée aujourd’hui par une épidémie de choléra.

Les camps de réfugiés, faits de tentes et de préfabriqués, sont très vulnérables, notamment dans les zones côtières de Haïti.

Wilson est le chef d’un camp de la périphérie de Port-au-Prince :
“J’ai peur. Je suis le président de ce camp et je suis un peu le père des gens ici. Si quelque chose leur arrive, c’est comme si ça m’arrivait à moi. C’est pour ça que j’ai mon mégaphone, pour que tout le monde m’entende, car l’ouragan Tomas arrive”.

La tempête tropicale se déplaçait cette nuit à 100 km/h, mais gagnant en puissance, elle pourrait passer au statut d’ouragan. Tomas devrait toucher Haïti, la Jamaïque et l’est de Cuba.

Les ONG présentes à Haïti ont commencé à procéder à l‘évacuation de certains camps hier, mais certains réfugiés, désespérés d‘être déplacés à nouveau, sont récalcitrants.

Certains camps, comme le Corail, qui se trouve à la confluence de plusieurs rivières, risquent d‘être complètement inondés. D’autres zones, dans les collines abusivement déboisées, sont menacées par les glissements de terrains.

“Suivez les ordres d‘évacuations, protégez vos vies”, c’est le message qu’a fait passer à la radio le président haïtien René Préval.