DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Birmanie : les élections en Birmanie semblent s'être déroulées dans le calme

Vous lisez:

Birmanie : les élections en Birmanie semblent s'être déroulées dans le calme

Taille du texte Aa Aa

Seul un face à face tendu entre l’armée et la minorité ethnique des Karens a été signalé dans l’est du pays.

Ces législatives sont les premières en Birmanie depuis vingt ans. On pourrait se réjouir d’une avancée vers la démocratie mais de l’avis de tous, le scrutin est truqué et les résultats joués d’avance. La junte militaire au pouvoir, avant même le vote, s’est attribué un quart des sièges au parlement.

L’opposition, dont le fer de lance, Aung San Suu Ki, est emprisonnée, est divisée. Certains de ses membres ont boycotté le scrutin, d’autres ont voulu saisir cette chance rare de faire peut-être entendre leur voix.

A l‘étranger, et à commencer par Barack Obama, on n’est pas dupe :
“Il y a des élections qui se tiennent en Birmanie en ce moment, elles vont être tout sauf justes et libres, selon tous les rapports que nous en avons. Et depuis trop longtemps, le peuple birman est empêché de décider de son propre destin”.

En Thaïlande, juste devant la frontière, des Birmans ont manifesté leur rejet de la junte militaire et de ce qu’ils ont appelé une farce.

Seul réel espoir d’amélioration des droits de l’Homme dans ce pays, la junte a laissé entendre qu’elle pourrait libérer Aung San Suu Ki après les élections.