DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pompéi : les archéologues effondrés

Vous lisez:

Pompéi : les archéologues effondrés

Taille du texte Aa Aa

La rage et les accusations en Italie, après l’effondrement, samedi, d’une maison de Pompéi. “La maison des gladiateurs”, victime selon le gouvernement des pluies abondantes des derniers jours et de la restauration effectuée dans le passé.

Mais l’explication ne convainc pas les spécialistes.
“Si Pompéi avait été en Lombardie, ou en Toscane, regrette Antonio Paolucci, le directeur du musée du Vatican, elle aurait été ce qu’elle doit être : le plus important site archéologique du monde, une ressource touristique juteuse, un endroit formidable pour mener des recherches et des études.”

La destruction de cet édifice de 6 mètres de haut est une perte inestimable. Pour les archéologues, la vraie raison est tout simplement politique. Le gouvernement italien ne ferait pas assez pour préserver le site.
Pompéi, longtemps ensevelie sous les cendres, est la mieux conservée des villes romaines. Un trésor, fragile, de l’Humanité.