DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Papandréou dopé par le résultat des élections locales

Vous lisez:

Papandréou dopé par le résultat des élections locales

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, le spectre d‘élections législatives anticipées est désormais écarté. Les derniers résultats du premier tour des scrutins locaux d’hier ont conforté le premier ministre à poursuivre les mesures d’austérité menées par son gouvernement depuis son arrivée au pouvoir il y a un an. George Papandréou s‘était engagé à dissoudre le Parlement en cas de revers des socialistes.

“Le peuple grec nous a porté au pouvoir il y a un an pour rendre le changement possible. Aujourd’hui, ils ont réaffirmé leur volonté de changement qu’ils jugent nécessaire. Nous allons donc reprendre le travail dès demain. L’effort difficile de redressement va continuer dans de meilleures conditions.”

Les dernières estimations placent le Parti socialiste en tête dans 7 régions sur 13, mais en difficulté aux municipales à Athènes et Salonique. Pour Antonis Samaras, le chef de l’opposition conservatrice, ces résultats traduisent un rejet général de la politique du gouvernement.

“La majorité de ceux qui ont voté a condamné la politique de Monsieur Papandréou et tous ceux qui se sont abstenus ont rejeté son chantage.”

Le 15 novembre prochain, soit au lendemain du second tour, les représentants des bailleurs de fonds de la Grèce se rendront sur place.

Une visite capitale car c’est d’eux que dépendra le versement de la troisième tranche des 110 milliards d’euros de prêt alloué en mai dernier.