DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire à l'origine d'un "mini Big Bang"

Vous lisez:

L'Organisation européenne pour la recherche nucléaire à l'origine d'un "mini Big Bang"

Taille du texte Aa Aa

Un nouveau record de chaleur. Dix milliards de degrés. C’est ce qu’ont réussi à produire les physiciens du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire.

Une température extrême – un million de fois supérieure à celle qui règne au centre du soleil -générée par le LHC, le plus grand accélérateur de particules au monde.

Pour les scientifiques il s’agirait là d’un mini big-bang.

“ Le big bang commence ici. Ce que nous voulons étudier c’est la région où l’univers n’est plus seulement composé d’objets élémentaires mais d’objets ayant fusionné”, explique un scientifique.

L’objectif de cette expérience était de tenter d’en savoir plus sur le plasma qui a formé l’univers une fraction de secondes après le Big Bang, il y a plus de 13 milliards d’années. Plus précisément d’arriver à mieux sonder la matière telle qu’elle existait dans les tous premiers instants de l’univers.