DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : second journaliste attaqué en deux jours

Vous lisez:

Russie : second journaliste attaqué en deux jours

Taille du texte Aa Aa

Journaliste, une profession de plus en plus risquée par les temps qui courent en Russie. En à peine 48 heures, deux d’entre eux ont été sauvagement passés à tabac. Dernier en date, Anatoli Adamtchouk, agressé par deux inconnus devant le siège de son journal, situé dans la banlieue de Moscou. Vendredi, c’est Oleg Kachine qui avait été violemment agressé en face de chez lui. Dmitri Mevdvedev a promis de traquer les coupables de cette attaque.

“Ceux qui sont impliqués dans ce crime seront punis indépendamment de leur statut, de leur position dans la société ou de leurs mérites, s’ils en ont. Certains laissent entendre que les coupables ne seront pas arrêtés, mais ils le seront. Il n’y aucun doute là-dessus. Ce genre de crime peut être résolu.”

Oleg Kachine, journaliste du quotidien Kommersant, souffre notamment d’un traumatisme crânien. Plongé dans un coma artificiel, son pronostic vital est engagé.

Sa faute : avoir émis certaines réserves sur un projet d’autoroute, loin de faire l’unanimité auprès des habitants. Même chose pour Adamtchouk.

Pour leurs collègues, ces deux agressions sont inévitablement liées.