DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des étudiants britanniques prennent d'assaut le siège du Parti conservateur

Vous lisez:

Des étudiants britanniques prennent d'assaut le siège du Parti conservateur

Taille du texte Aa Aa

Ils ont pénétré mercredi par la force dans l’immeuble abritant le siège des Tories. Plusieurs vitres ont été cassées. Visiblement surpris par ces violences, les policiers ont tenté de les repousser à coups de matraques. Mais certains sont entrés et d’autres sont même parvenus à accéder au toit pour y déployer des banderoles hostiles au Premier ministre David Cameron et à sa politique d’austérité drastique. Plusieurs personnes ont été blessées.

20 000 à 50 000 étudiants avaient auparavant défilé pacifiquement contre les coupes dans l’université : “C’est une mobilisation sans précédent des étudiants car nous sommes confrontés aux plus importantes coupes budgétaires dans l‘éducation depuis 50 ans ! Et simultanément, les frais d’entrée à l’université ont été triplés”, explique le président de l’Union nationale étudiante.

Alors que les étudiants défilaient devant le parlement à Westminster, à l’intérieur le gouvernement a subi une attaque en règle de sa politique. Nick Clegg, le vice-premier ministre et chef de file des Libéraux-Démocrates a été accusé de trahison alors que son parti avait promis de ne pas augmenter les frais de scolarité en Angleterre.

Actuellement, les frais sont de l’ordre de 3700 euros par étudiant et par an. Avec la réforme, ils pourraient atteindre près de 10 000 euros.