DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Energie : Bruxelles veut un vrai marché européen

Vous lisez:

Energie : Bruxelles veut un vrai marché européen

Taille du texte Aa Aa

Les ressources fossiles, à commencer par le pétrole, seront de plus en plus chères. Partant de cet inévitable pronostic, Bruxelles propose une ambitieuse stratégie pour les dix prochaines années. Objectif : développer une vraie politique européenne de l‘énergie. Et cela passe par un marché unifié :
“Concernant l‘électricité et le gaz, le marché intérieur est une contrainte légale et il a été transposé dans les Etats membres. Mais en ce qui concerne la concurrence et la variété de l’offre, l’Europe en est seulement au tout début”, a expliqué le commissaire en charge du dossier Günther Oettering.

La Commission veut tout d’abord encourager les économies d‘énergie dans les transports et les bâtiments. Elle veut aussi développer les technologies innovantes et les biocarburants de seconde génération. Et surtout, elle demande aux Vingt sept de mettre la main au porte-feuille. D’ici 2020, 1000 milliards d’euros devraient être investis pour compléter et relier les infrastructures européennes.