DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La communauté chrétienne encore endeuillée à Bagdad


Irak

La communauté chrétienne encore endeuillée à Bagdad

Une quinzaine d’obus de mortiers et des bombes artisanales se sont abattus sur plusieurs domiciles de chrétiens à Mansour, dans l’ouest de la capitale, bilan trois morts au moins et une trentaine de blessés. Une source du ministère de la Défense fait état de six morts. Derrière ce drame, sans doute la branche irakienne d’Al-Qaïda, qui avait annoncé des attaques contre les chrétiens.
“Pas la peine de se demander qui est derrière tout ça, c’est évident, raconte un témoin. On ne veut pas dire qui c’est, ni de quel camp. L‘église, d’abord, et maintenant ça, … C’est évident”.

Ces nouveaux attentats anti-chrétiens surviennent en effet dix jours après la mort de plus de 50 personnes dans la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame du Perpétuel Secours, dans le centre de Bagdad. Un carnage revendiqué par Al-Qaïda.

Les chrétiens étaient 450 000 en Irak avant la chute de Saddam Hussein. Menacés, ils sont 150 000 aujourd’hui.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Escroquerie et fausses victimes des nazis