DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie s'impatiente aux portes de l'Union européenne

Vous lisez:

La Turquie s'impatiente aux portes de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Ankara a entamé les négociations d’adhésion à l’Union européenne en 2005, mais seul un des 35 chapitres du processus a été complété depuis. Bruxelles critique la politique du pays en matière des droits de l’Homme.

Réaction du chef du gouvernement turc, Recep Tayyip Erdoğan : “Nous sommes dans un processus de négociation, mais malheureusement il a été négligé. Il y a eu de nombreuses indélicatesses. La Turquie paie si cher que le gouvernement et l’opinion publique s’impatientent et se sentent offensés par cette situation.”

De son côté le Commissaire européen à l’Elargissement rappelle qu’il reste des progrès à faire pour la liberté de la presse. “Je ne suis pas d’accord avec le fait que nous perdions notre temps. A travers les années nous sommes parvenus à des pourparlers, nous avons assisté à des réformes, des progrès en Turquie. Beaucoup de choses ont changé”, ajoute néanmoins le tchèque Stefan Füle.

A force d’attendre que l’Europe lui ouvre ses portes, Ankara pourrait se tourner vers le Proche et le Moyen Orient pour trouver le soutien de la Syrie, de l’Iran et l’Irak.